Bruxelles, 29 mai 2013

Journée de la didactique 2013L’ANBF organise sa journée annuelle de la didactique le mercredi 29 mai 2013, de 14 à 17 heures, à la Haute École Francisco Ferrer (Bruxelles).

Tôt ou tard, tout enseignant se voit confronté à des apprenants dyslexiques, et ce quel que soit leur âge ou le niveau d’enseignement. Or, ce trouble de l’apprentissage n’est pas toujours reconnu. Parfois aussi, la dyslexie est diagnostiquée sur la base de motifs non fondés. Elle suscite dès lors de nombreuses interrogations et peut aussi générer son lot de frustrations, en particulier dans le cadre d'un cours de langue. Comment un enseignant de néerlandais langue étrangère peut-il efficacement faire face à ce trouble ? Que peut-il entreprendre pour aider ces apprenants ? De quels moyens dispose-t-il ?

Eline Van Kerckhove, logopède du centre d’expertise Code, rattaché à la Haute École Thomas More d'Anvers, est spécialisée dans les troubles de l’apprentissage et du langage. Elle répondra à toutes ces questions lors de la journée de la didactique du 29 mai. Après une introduction sur la dyslexie et les méprises qui s’y rapportent, elle approfondira les difficultés rencontrées par les dyslexiques dans l’apprentissage d’une langue étrangère, en l'occurrence le néerlandais. A cette occasion, elle donnera également des indications pratiques permettant d'accompagner efficacement les apprenants dyslexiques.

Où ?

Haute Ecole Francisco Ferrer
Place Anneessens 11
1000 Bruxelles

(Station de métro Anneessens, près de la gare de Bruxelles-Midi)

Comment ?

Vous pouvez vous inscrire avant le 22 mai 2013 via le formulaire en ligne sur ce site (http://www.anbf.be). Le nombre de participants est limité à 24, et l’inscription rapide est donc indispensable.
Frais de participation : gratuit pour les membres de l’ANBF; 30€ pour les non-membres, à virer au préalable au compte 001-2693456-36 de l’ANBF (IBAN BE 46001269345636).